Après une première saison exceptionnelle, suivie par 5,5 millions de personnes au Maroc et enregistrant un taux d’audience de près de 60%, MasterChef Maroc revient pour une deuxième saison pleine de promesses. Au menu de cette deuxième édition du plus grand concours de cuisiniers amateurs, une dynamique d’émission encore plus forte, un nouveau membre du jury, des évènements toutes les semaines, des épreuves complètements inédites, un atelier toujours aussi esthétique, des invites prestigieux et des escapades culinaires dans des lieux d’exception… Une saison placée sous le signe de la nouveauté dans laquelle chaque soirée est unique et ne ressemble à aucune autre. MasterChef Maroc saison 2, sur 2M à partir du 13 octobre à 21h45.

Une entrée en matière au cœur de la compétition

Cette année, les candidats sont plongés dès le départ dans la compétition. Qu’ils soient ingénieur, jeune diplômé, cadre financier ou encore mannequin, les candidats de la promotion 2015 sont tous porteurs d’une histoire et d’un projet professionnel mûrement réfléchi. A la clé de l’aventure pour le gagnant, 400 000 dirhams et une formation dans un prestigieux établissement hôtelier ! Sur les dunes du Sahara marocain, à M’hamid el Ghizlane, les 15 candidats retrouvent le jury pour une première épreuve qui s’annonce déjà comme l’une des plus difficiles de la saison. Cuisiner dans des conditions extrêmes sous une chaleur étouffante. Comment s’en sortiront-ils ? Réponse le 13 octobre 2015 à 21h45 sur 2M.

Surprendre candidats et téléspectateurs à tout moment

De nouveaux défis feront leur apparition : des épreuves Split, en duo, en relais, ou encore autour des plats de la vie quotidienne, qu’il faudra sublimer et présenter de façon gastronomique. Chaque épisode aura sa propre mécanique et sera rythmé par un enchainement d’épreuves inédit. L’objectif ? Surprendre candidats et téléspectateurs à tout moment. En parallèle, les cuisiniers amateurs retrouveront les épreuves emblématiques de MasterChef comme la Boite Mystère, l’épreuve en extérieur ou encore le Test sous pression.

Un quatuor inédit

Pour cette deuxième saison, le chef Rachid MAFTOUH rejoint le chef Moha FEDAL, Chef Myriam ETTAHRI et chef Khadija BENSDIRA que l’on ne présente plus. D’une , Rachid MAFTOUH enchaînera plusieurs formations avec les meilleurs chefs de cuisine, il a été parrainé par le maître de cuisine , formé par le chef MOLLE et a suivi une formation au centre de formation d’Alain Ducasse . Depuis 2003 à ce jour, Rachid MAFTOUH occupe la place de Chef exécutif dans des établissements de grande renommée internationale. Sa passion pour la gastronomie l’a conduit à gravir tous les échelons du métier de cuisinier jusqu’à devenir un grand chef, plusieurs fois primé. Ses plats profitent de ses formation hôtelière BONIN Jean Paul nombreuses expériences à l’étranger, de son amour du métier et de sa création autour des produits du terroir.

 

A la conquête de nouveaux horizons

Fidèle à son habitude, le jury de MasterChef Maroc demandera aux candidats de répondre aux attentes gastronomiques d’invités prestigieux, à l’occasion de rencontres exceptionnelles ! Au stade Mohamed V de Casablanca, encadrés par un médecin nutritionniste, les candidats auront pour mission d’associer équilibre nutritionnel et saveur afin de rassasier l’appétit d’athlètes contemporains et d’anciens athlètes, habitués aux plats équilibrés. Les candidats tenteront également de faire vibrer les papilles des membres du groupe H-Kayen, originaire de la ville de Meknès. À Essaidia, ils n’auront pas droit à l’erreur en préparant un buffet à plus d’une trentaine de touristes venus des quatre coins du globe et tous affamés après une journée riche en activités dans la station balnéaire du nord du Maroc.

Cap sur de nouvelles saveurs

Du Nord au sud marocain dans le Sahara, en passant par Legzira, les candidats partiront à la rencontre des producteurs régionaux. Ce formidable tour du Maroc culinaire fera également escale au Sénégal, fief de la gastronomie africaine et injustement méconnu des Marocains. À Paris, capitale mondiale de la gastronomie et de la mode, les candidats vont découvrir des saveurs qu’ils n’avaient jusque-là jamais soupçonné et qui vont contribuer à enrichir leur capital culinaire.

L’émission plus que jamais connectée

Les internautes auront une place de plus en plus centrale pour cette deuxième édition de MasterChef Maroc. Tous les éléments seront mis en place pour permettre à l’émission d’être encore plus connectée. Présent sur tous les réseaux sociaux populaires au Maroc, MasterChef Maroc se veut également une plateforme d’échange et d’interaction entre passionnés de cuisine et fans de l’émission. Facebook, Twitter et Instagram, autant de supports digitaux pour que l’internaute de rate rien du prime… et des coulisses !