Les 11 candidats qualifiés au 4e prime avaient rendez-vous hier avec la cuisine traditionnelle du terroir marocain. Et c’est les produits de la région Doukkala qui étaient à l’honneur.

La boite mystère, souvent redoutée par les candidats, leur préparait une grande surprise. Nos cuisiniers amateurs ont découvert plusieurs types d’abats : le foie, le cœur, les rognons et la langue. Certains candidats n’avaient alors jamais cuisiné les abats, comme Hanane qui se disait dégoutée de ce plat. Mais en tant que participant à MasterChef Maroc, un cuisinier amateur se doit de préparer tout type de mets pour répondre à la demande du client.

Au final, ce sont les garçons qui se sont le mieux sortis. Kamil, Simo et Mohamed ont relevé le défi haut la main, avec une consécration pour Simo grâce à sa cuisson parfaite du foie, et élu tablier d’or pour cette 4e boite mystère. Othman quant à lui, a déçu le jury et part directement en test sous pression.

Du terroir pur et dur

Direction El Jadida pour les 10 candidats qualifiés. Scindés en deux équipes, bleus et oranges, ils devaient faire honneur aux produits de la région, achalandés dans une épicerie généreuse. Devant un jury d’exception composé des quatre chefs jurés et de deux invités de marque, Zahia, femme marocaine spécialiste de la Tbourida et Issam Kamil du groupe Mazagan, les candidats ont présenté leurs préparations. Suite au vote, c’est les oranges qui gagnent avec 4 points d’avance. C’est donc les bleus qui ont rejoint Othman en test sous pression.

Safae tire sa révérence 

Retour à l’atelier, où chef Miryam avait préparé une surprise pour les candidats. Sous la cloche, un plat confectionné à base de canard et de courge de Doukkala. Les candidats devaient s’inspirer de ce plat et en faire une version personnelle. Au terme de l’épreuve, Imane s’en sort très bien, contrairement à Safae qui aura le moins convaincu le jury et qui tire sa révérence de l’atelier MasterChef Maroc.